Blessures

Après avoir discuté ensemble sur le concept de “réparation”, nous avons chacun.e écrit une phrase sur ce que nous aimerions réparer dans notre vie personnelle. Nos réflexions interrogent parfois les limites d’une telle démarche. Peut-on vraiment tout réparer ? Si oui, comment ?

“Mieux vaut être seul.e que mal accompagné.e.
Exemple : la tromperie, la violence.”

“Qu’est-ce qu’on ne peut pas pardonner ? La trahison, l’abandon, le rejet, les mots blessants, la discrimination.”

“Quand je suis arrivée en Espagne, les enfants se sont moqués de moi parce que je n’avais pas de père.”

“J’ai subi du harcèlement pendant cinq ans.”

“Je n’ai jamais subi de harcèlement mais dans ma vie, j’ai appris qu’il y a des choses qui font mal.”

“Les violences psychologiques sont plus fortes que les violences physiques.”

“Il faut tourner la page mais parfois, il faut changer le livre.”

“Des fois, les mots sont plus forts que les actes.”

“Peine de mort pour les pédophiles.”

“Le temps ne se récupère pas.”

“L’abus de maltraitance d’un homme envers une femme.”

“Il ne faut pas perdre son temps avec certaines personnes.”

0 Shares:
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

You May Also Like
Voir +

COVID-19

Nous avons dépeint notre quotidien au cours de cette pandémie, à travers une vidéo fiction que nous avons…
Voir +

La réparation

Texte écrit collectivement en atelier d’écriture. Qu’est-ce que la réparation ? Dans le dictionnaire on lit : « Réparation :…